Travailler avec l’agent ou le courtier d’assurance

7 clés pour souscrire une assurance vie, accidents et maladie de manière avisée

Quand nous faisons affaire avec un agent ou un courtier d’assurance, nous attendons beaucoup de lui. Il doit nous aider à comprendre les produits qu’il propose et à choisir celui qui nous permettra d’atteindre nos objectifs.

Afin qu’il effectue le meilleur travail possible pour nous, il y a des choses que nous, consommateurs de produits d’assurance, devons faire pour l’aider. Nous devons :

  1. Être honnêtes, précis et concis – Transmettez à l’agent ou au courtier d’assurance des renseignements honnêtes et précis, au meilleur de vos connaissances, et indiquez clairement la couverture d’assurance que vous recherchez et pourquoi. Cela l’aidera à mieux évaluer vos besoins et à vous proposer les options de produits d’assurance les plus appropriées.
  2. Fournir des projections ou des estimations raisonnables lorsque nous demandons un devis. Vous devrez peut-être fournir à l’agent ou au courtier d’assurance des projections, des estimations ou des hypothèses concernant vos renseignements personnels afin d’obtenir un devis. Donnez des renseignements aussi précis que possible dans la mesure du raisonnable – un devis n’est pas une garantie de police d’assurance, et un changement dans vos renseignements personnels peut avoir une incidence significative sur celui-ci.
  3. Prendre le temps nécessaire pour bien comprendre ce que nous achetons. Posez des questions sur le(s) produit(s) recommandé(s) et assurez-vous de bien comprendre ce que la couverture implique et ce qu’elle coûtera, de même que vos propres responsabilités afin de maintenir la couverture en vigueur.  Le secteur des services financiers est truffé d’acronymes; demandez à votre agent ou courtier de vous expliquer ceux que vous ne comprenez pas.
  4. Examiner les restrictions relatives à la couverture d’assurance temporaire. Certaines formes d’assurance vie prévoient une couverture temporaire pendant que la société d’assurance souscrit la police. Cette assurance temporaire est généralement assujettie à de nombreuses restrictions. Prenez le temps de bien comprendre ces restrictions et comment elles peuvent vous affecter.
  5. Savoir ce qui se passera si nous changeons d’avis. Demandez à votre agent ou courtier quelles sont les conséquences si vous décidez de modifier ou d’annuler votre couverture. Au Manitoba, lorsqu’un consommateur achète un contrat d’assurance vie ou d’assurance accidents et maladie, il peut résilier (annuler) le contrat dans les 10 jours suivant la réception de la police ou à l’intérieur d’un délai plus long s’il est précisé dans le contrat. Si le consommateur choisit d’annuler la police après la fin de la période de résiliation, il n’a pas droit au remboursement de la prime.
  6. Conserver une trace écrite des rencontres ou conversations avec l’agent ou le courtier d’assurance. Lorsque vous parlez à votre agent ou courtier, prenez des notes aussi détaillées que possible de ces interactions, dont la date, l’heure et le lieu, en particulier si :
  • vous lui donnez des instructions pour qu’il agisse en votre nom afin d’effectuer un changement de tout type, par exemple la modification d’une désignation de bénéficiaire;
  • l’agent ou le courtier vous confirme verbalement des points importants.
  1. Lire attentivement les propositions et les devis. Prenez le temps nécessaire pour examiner les renseignements fournis par votre agent ou courtier d’assurance et posez autant de questions que nécessaire pour préciser certains détails.

En suivant ces sept conseils, vous permettrez à votre agent ou courtier d’assurance d’effectuer le meilleur travail possible pour vous et vous ferez en sorte d’être informé et à l’aise à chaque étape du processus.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 1,00 out of 5)
Loading...